Alertes : que faire ?

Alertes en cours

Crise sanitaire Covid-19 : 

Port du masque obligatoire dans certaines zones. 
Respectez les gestes barrière

Alerte sécheresse : jusqu’au 31 octobre 2020

Restriction des consommations d’eau (arrêté préfectoral)


Risques sanitaires

On appelle risque sanitaire un risque immédiat ou à long terme représentant une menace directe pour la santé des populations nécessitant une réponse adaptée du système de santé. Parmi ces risques, on recense notamment les risques infectieux pouvant entrainer une contamination de la population (Ébola, pandémie…).

Canicule, que faire ?

  • Dès le lever du soleil fermez les volets, stores et fenêtres pour garder les pièces à vivre au frais.
  • Passez un gant de toilette mouillé sur votre visage, vos mains, votre torse, vos cheveux, mouillez un torchon ou un linge de coton, posez le sur vos épaules, sur vos bras.
  • La nuit, ouvrez les fenêtres, les volets, les doubles-rideaux.
  • Hydratez-vous : en période de canicule, il faut boire 12 verres d’eau par jour au minimum, vous pouvez boire peu mais souvent. L’hydratation c’est aussi la brumisation. Prenez des douches !
  • Alimentez-vous : en période de canicule, on perd la sensation de faim mais il est nécessaire de s’alimenter. Vous pouvez prendre des petits repas plus légers avec des collations entre les repas.
  • Sortez aux heures les plus fraîches : tôt le matin ou tard le soir.e
  • Ne faites pas de gros efforts et évitez les activités sportives.

Contact

CCAS
Centre Communal d’action sociale
de Sequedin en Mairie

Christine Dulac :
03.28.82.91.65

Pompiers : 18
SAMU : 15
Canicule info services
(appel gratuit) : 0800 06 66 66

Attention aux aînés et aux enfants (public sensible) : s’ils se sentent très fatigués, soyez vigilants, s’ils ne mangent pas : attention ALARME !

Si leur température monte, DANGER ! Il est indispensable de téléphoner au médecin en urgence.

Sécheresse, que faire ?

Quand la sécheresse survient, des restrictions d’usage de l’eau peuvent être décidées par les préfets de département en application de l’article L.211-3 II-1° du code de l’environnement. Chacun, par ses gestes quotidiens ou ses pratiques professionnelles, peut contribuer à préserver les ressources en eau potable.

Les arrêtés « Sécheresse » ne peuvent être prescrits que pour une durée limitée, sur un périmètre déterminé. Ils doivent assurer l’exercice des usages prioritaires, plus particulièrement pour la santé, la sécurité civile, l’approvisionnement en eau potable et la préservation des écosystèmes aquatiques.

Quatre niveaux de limitation ont été définis : vigilance, alerte, crise et crise renforcée. Les mesures de limitation des prélèvements sont progressives et adaptées aux différents usagers :

• Usages domestiques : sensibilisation, puis limitation de plus en plus forte des prélèvements pour l’arrosage des pelouses, des espaces verts, le lavage des voitures, le remplissage des piscines jusqu’à l’interdiction totale de ce type d’utilisation (hors usage eau potable) ;

• Agriculture (80% des prélèvements entre juin et août) : interdiction d’irriguer 1 jour par semaine, plusieurs jours par semaine ou à certaines heures jusqu’à l’interdiction totale de l’irrigation ;

• Industrie : mesures spécifiques sur les unités les plus consommatrices pour imposer une réduction progressive d’activité, le recyclage de certaines eaux de nettoyage, la modification de certains modes opératoires.

Les bons gestes pour économiser l’eau

25% de la consommation d’eau en France relève de la sphère domestique. En période de sécheresse, que l’on soit soumis ou non à des mesures de restriction, chacun d’entre nous doit, plus que jamais, maîtriser sa consommation d’eau quotidienne grâce à des gestes simples du quotidien.

Pollution

Un épisode de pollution correspond à une période, où les concentrations de polluants dans l’air ne respectent pas ou risquent de ne pas respecter les niveaux réglementaires.

Lorsqu’un niveau d’information et d’alerte est prévu, les pouvoirs publics mettent en œuvre un plan de protection gradué pour réduire les émissions de polluants atmosphériques en en fonction des concentrations de polluants et de la nature exacte de la pollution; automobile, industrielle, etc. Comme par exemple : des limitations de vitesse, des restrictions de la circulation automobile et routière de transit, des réductions des émissions de certaines installations industrielles, la gratuité des transports en commun…

Lorsque le département est en alerte pollution, Sequedin est prévenue par le Préfet des différentes restrictions prises suivant le niveau d’alerte. Depuis 2019, lors de pic de pollution, la circulation des véhicules dans Sequedin est soumise à la classification de leur vignette Crit’air.

Sans pastille Crit’Air adaptée, il sera tout simplement interdit de circuler en voiture dans les communes suivantes : Hellemmes, Lambersart, Lezennes, Lille, Lomme, La Madeleine, Marcq-en-Barœul, Marquette-lez-Lille, Mons-en-Barœul, Ronchin, Saint-André-lez-Lille et Sequedin (en dehors des axes routiers A1,A22,A25,N227 et D652).

Vous n’avez toujours pas votre vignette Crit’Air ? Équipez-vous vite en la commandant en ligne !

 « Sans vignette, il ne sera pas possible de circuler. » Michel Lalande, préfet de région, a confirmé l’urgence. « Nous allons contrôler l’accès à la zone régulée. Les contrevenants s’exposent à une amende de 68 euros. »

Pour en savoir plus sur la qualité de l’air :
www.atmo-hdf.fr

Plan Vigipirate

Relevant du Premier ministre, le plan VIGIPIRATE est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme dans la mesure où il associe tous les acteurs nationaux – l’Etat, les collectivités territoriales, les opérateurs publics et privés et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.

Vigilance Météorologique

La Vigilance météorologique est conçue pour informer la population et les pouvoirs publics en cas de phénomènes météorologiques dangereux en métropole. Elle vise à attirer l’attention de tous sur les dangers potentiels d’une situation météorologique et à faire connaître les précautions pour se protéger.

Vous pouvez consulter la carte de vigilance actualisée par météo France.